Les Bories - Centre ayurvédique

La Maladie c'est quoi ?
Calendrier 2021 des Cures de Jeûne et des Cures de Massages
Bonjour à toutes et à tous,

Je viens vous souhaiter mes meilleurs vœux pour 2021, je vous souhaite d’être de plus en plus en lien les uns avec les autres, de vous autoriser à être qui vous êtes déjà, et de continuer à le faire le mieux possible, de faire des projets, de vous donner beaucoup d’amour. Vous serez ainsi en capacité d’en donner aux autres. Je vous souhaite de rester éveillés, de rester vivants, d’écouter votre cœur. Nous sommes devant le plus grand défi que doit relever l’humanité dans une crise sanitaire sociale et climatique. Nous n’en sortirons que par l’entraide, l’empathie, la conciliation et l’intégrité.

L’année qui vient de s’écouler nous a montré à quel point il est capital de rester soudés les uns avec les autres, et de profiter des moments de joie que la vie nous offre. Cette année nous a révélé ô combien, notre santé est un bien précieux Il est grand temps de penser à vous, de miser sur vous pour votre épanouissement et votre bonheur. Profitez de cette période Printanière pour faire une détox/jeûne ayurvédique et vous reconnecter à votre vraie nature pour une excellente santé, une sérénité et confiance en vous.
L’Ayurveda, cette magnifique et ancestrale médecine traditionnelle indienne, équilibre le corps et l’esprit grâce à une hygiène de vie adaptée et personnalisée en fonction de votre Dosha Vata, Pitta ou Kapha. Nous souhaitons de tout cœur qu’à travers nos cures chacun puisse être autonome dans sa santé et permettre au plus grand nombre de retrouver le chemin vers le mieux-être.
 
Cette pause nous a permit de rajeunir notre site, et de recentrer toutes les informations en un seul lieu. Alors, n’hésitez pas à le visiter, le partager, le faire circuler, et l’aimer ! Nous serons également ravis, d’avoir vos avis.
 
 Aujourd’hui on n’entend plus que parler du Covid et donc de malades et de maladie, alors la maladie c’est quoi? comment arrive t elle? et à quoi sert elle?
 
Différentes conceptions de la maladie
Cette crise sanitaire nous fait peur car en Occident la Maladie est une chose moche et sale qu’on attrape par hasard, à cause de pas d’chance, une fatalité qui s’abat sur nous. Elle peut être dangereuse et nous faire mourir ou simplement nous empêcher quelques temps de profiter au mieux de notre vie. Cette Maladie là est dénuée de sens , notre corps est considéré comme un bastion agressé par un vilain microbe ou virus , et pour le combattre nous aurons besoin d’antibiotiques et autres médicaments. C’est la vision Pasteurienne.
Mais il y a une autre conception de la maladie. La maladie est la résultante d’un conflit, ou d’une multitude de conflits individuels ou collectifs et c’est l’occasion de prendre conscience de ces conflits pour se mettre en quête de solutions pour retrouver un nouvel équilibre. Si le cerveau dirige tout le corps et qu’il est programmé pour nous maintenir en vie le plus longtemps possible, alors la Mal-a-dit est peut être un message. Chaque maladie qui arrive dans notre corps est une réaction de survie, une solution envoyée par notre cerveau inconscient dans l’organe en question pour nous permettre de décharger un stress nous mettre au repos, avant épuisement. Puisque le cerveau est parfait, il ne se trompe pas et il enverra la maladie exacte pour palier au sur-stress émotionnel que vit la personne à ce moment-là.

En Ayurvéda la santé est considérée comme l’ordre et la maladie le désordre. Mais à l’intérieur du corps il y a une interaction constante entre ordre et désordre. C’est le principe du vivant et une personne qui veut maintenir une santé parfaite doit être pleinement conscient de cela.L’intérieur du corps réagit sans cesse à l’environnement extérieur. Et la maladie arrive quand ces deux paramètres ne sont pas en équilibre. Alors peut être pouvons-nous comprendre la diffusion du virus et la réaction de notre système immunitaire d’une autre façon.
 
Fractures et Disfonctionnement
Jusqu’à présent l’homme se définit comme un être à part, isolé supérieur. Comme s’il y avait les autres et nous, les microbes et nous et il ne faut surtout pas que les microbes, les bactéries, les virus nous touchent. En fait l’humain civilisé est individualiste ; conquérant et dominant. Il n’a pu affirmer ce statut que par la domestication, la destruction et l’extermination  de multiples formes de vie et leurs biotopes (des peuples, des plantes, des espaces ont disparus sous notre joug). Ces prédations aveugles, ces relations toxiques avec tout ce qui nous entoure a créé un grave disfonctionnement dans nos relations aux autres êtres, vivants sur cette planète avec nous. Être malade c’est « tenter de guérir » c’est reprendre sa place dans la coévolution des espèces. Être ou devenir n’est jamais un chemin que l’on parcourt seul c’est toujours un parcours que l’on fait avec tous ceux que l’on croise.
 
Le conflit de séparation à l’origine de tous les conflits.

Être malade ce n’est plus être en lien, c’est être séparé. Ce manque va générer tous les désordres, de  la violence,et la stagnation des flux.
 
Un virus n’est pas vivant au sens classique, il ne peut ni se nourrir, ni assimiler, ni éliminer, et il ne peut se reproduire qu’en utilisant le matériel d’une cellule. Il est néanmoins indispensable à la vie.
Le virus est constitué de molécules organiques, une enveloppe protectrice et réceptrice. Il est guidé par la cellule, qui lui permet de s’orienter et de s’amarrer solidement à elle, pour injecter son ARN ou son ADN. Puis elle le guidera pour qu’il parte ailleurs contaminer où féconder d’autres organismes.
Dans quel but la cellule fait cela? Cela n’a aucun sens si on pense que ce virus peut nous rendre malade ou nous tuer. Mais si on ne considère plus le virus comme le mal mais comme une information utile, alors la maladie a un sens. Le système immunitaire n’a plus un rôle de défense mais un rôle communication avec le réseau micro biosphérique. Le système immunitaire est chargé d’accueillir, de décoder le message, d’orienter le virus vers certaines cellules et de superviser leurs actions régulatrices selon les conflits ou les dissonances qui ont activés ces virus. Car le virus nous permet d’évoluer.
En fait toutes les formes de vies sont symbiotiques, nous ne sommes jamais seuls, nous ne sommes pas autonomes nous dépendons étroitement de nos symbioses avec le monde microbien et tous les autres formes vivantes. Nous ne sommes ni dépendant ni indépendants nous sommes interdépendants. Le système immunitaire n’est pas là pour arrêter le virus mais pour l’écouter, écouter ce qu’il a à nous dire, de quel message il est porteur. Nous sommes des êtres en relation, reliés, interdépendant avec de multiples connexions avec toutes les formes du vivant. Cela nous permet d’évoluer. Système immunitaire et virus ne sont pas antagoniste mais complices pour l’évolution de l’espèce.
 
La symbiose : tout est symbiose dans ce monde
Nous ne pouvons êtres vivants tout seuls nous sommes forcément en vie, ensemble. La santé est d’autant plus resplendissante que nous sommes connectés à tous les réseaux symbiotiques qui nous entourent. Mais aujourd’hui ces multiples connexions nous échappent car nous sommes « hors sol », dénaturés numérisés, séparés du vivant. Et plus nous nous éloignons et plus les maladies sont profondes irréversibles et violentes. La sélection naturelle ne peut être conçue comme une lutte éternelle, une sélection brutale qui favoriserait les forts et briserait les faibles et permettrait ainsi à une espèce de dominer les autres, les asservir, polluer gaspiller sans avoir de compte à rendre. Certes dans la nature il existe des confrontations violentes pour la survie lors de pénurie, ou lors des accouplements mais la plupart du temps les relations entre les espèces sont paisibles. Chez les non-humains aucune espèce aussi forte soit elle n’est destinée à dominer ou exterminer toutes les autres.

Nous percevons la symbiose comme une forme exceptionnelle. Ainsi le lichen est constitué d’un champignon et d’une algue. Ils  se sont associés de façon durable et profitable pour les deux espèces. Au départ on pensait cette forme de vie unique c’était l’exemple de la symbiose par excellence. Hors aujourd’hui nos connaissances nous montrent qu’ils existent des liens sociaux entre les arbres (et même entres leurs racines et les champignons), les insectes, les invertébrés, qui se réunissent en forêt, en troupeaux, en meute, en tribu, et pratiquent l’entraide et la coopération. Tout est symbiose, elle n’est pas exceptionnelle elle est dans l’ordre des choses.

Le virus comme tous les microbes est un être en relation, ils circulent de cellule à cellule d’organe à organe d’un bout à l’autre de la planète, comme notre internet. Les virus naturels amènent des informations précises et précieuses pour permettre des régulations fines, des transformations de l’être qui les accueille et son évolution. Ainsi tout au long de notre évolution, les grands changements ont été marqué par des épidémies ou pandémies. Lorsque l’homme a commencé à se sédentariser, la promiscuité a engendré la première épidémie, puis la colonisation des terres et les grands échanges commerciaux, les guerres qui engendrent de forts conflits ont été marqués par de grandes épidémies.

La maladie peut être perçue comme un apprentissage une initiation, une invitation « à être avec ». Les maladies infantiles favorisent la croissance psychophysiologique.
Elle permet de retrouver la juste posture au sein du vivant car tous les conflits découlent d’un conflit de séparation.
Nous épuisons nos ressources, nous tolérons la disparition de centaine d’espèces nous tolérons la pauvreté et la réduction en esclavage des centaines de personnes de par le monde, nous vivons à crédit pour nourrir sans fin ni faim des faux désirs.
Mais nous ne tolérons même pas l’idée de disparition de nos proches. La maladie affaibli, ralenti, nous fait nous sentir mal afin de nous permettre de nous rendre compte de l’absurdité de notre existence, ou la perte de nos repères, l’impasse où nous nous engageons. Si le virus est symbiotique alors il permet de corriger, cela il vient pour résoudre un conflit, trouver une solution.  La symbiose est une harmonie du vivant où chacun joue sa partition en accord avec celle des autres comme dans un orchestre, où l’on n’est jamais seul mais toujours en lien avec le reste des musiciens. La maladie serait comme une tentative de réaccorder un instrument dissonant.

 
 Source Eric Ancelet « Pour en finir avec Pasteur » et « Pour en finir avec nos peurs »
Marc André Sélosse « Jamais seul » ces microbes qui construisent les plantes les animaux et les civilisations.
Pablo Servigne « L’entraide l’autre loi de la jungle »
Pierre Kropotkine « L’entraide un facteur de l’évolution »
Lynn Margulis et Dorion Sagan « L’univers bactériel »  relation essentielel avec nos microsymbiotes. 
 
Pour 2021 nous vous accueillons également en dehors des cures,
en hébergement seul ou avec massages. 
Hébergement seul 70 €/jour; avec repas 100 €/jour
massages en sus . Forfait chauffage 60 €
 
Calendrier 2021 des cures de jeûne et cures de massages
 
13/02 au 20/02/21 reste 1 chambre
21/02 au 27/02/21 reste 1 chambre
13/03 au 20/03/21 reste 4 chambres
20/03 au 27/03/21 complet
10/04 au 17/04/21 reste 4 chambres
18/04 au 23/04/21 Cure de Massages reste 7 chambres
24/04 au01/05/21 Complet
08/05 au 15/05/21 reste 1 chambre
15/05 au 22/05/21reste 7 chambres
23/05 au 28/05/21 Cure de Massages reste 4 chambres
12/06 au 19/06/21 reste 5 chambres
19/06 au 26/06/21 reste 7 chambres
10/07 au 17/07/21 cure de massages reste 7 chambres
17/07 au 24/07/21 reste 7 chambres
24/07 au 31/07/21 reste 7 chambres
14/08 au21/08/21 reste 6 chambres
21/08 au 28/08/21reste 7 chambres
18/09 au 25/09/21 cure de massages reste 7 chambres
25/09 au 02/10/21 reste 7 chambres
16/10 au 23/10/21 reste 5 chambres
21/10 au 30/10/21 reste 5 chambres
 
 
N’oubliez pas pour les personnes ayant peu de revenus nous pratiquons le jeûne solidaire, si 15 jours avant la cure il reste une place il est possible de s’inscrire. Nous étudierons alors votre demande. Vous pouvez vous mettre en liste d’attente. Le tarif du jeûne solidaire est de 500 €

Les bienfaits du Jeûne

Le jeûne participe à renforcer vos défenses et votre système immunitaire, c’est une excellente préparation pour affronter le Covid bien sûr mais tout simplement l’hiver, le stress, les douleurs. Le jeûne permet à notre corps de retrouver cet équilibre symbiotique sans que les virus aient à s’en mêler. C’est aussi la meilleure façon de changer votre rapport à la nourriture et reprendre votre corps et votre santé en main.
La meilleur prévention pour les maladies c’est de booster son système immunitaire et mettre son système digestif au repos. C’est ainsi que nous pouvons récréer notre équilibre
Nos cûres sont tout compris, 3 massages inclus,  vous serez logés en chambre Individuelle, avec une visite dans la chambre tous les matins pour prise de tension et pouls, discussion sur votre état général, une heure de yoga suivi d’une méditation guidée, l’accès à tous les ateliers de naturopathie, de développement personnel, et les différents équipements du Centre.
 Vous pouvez amener votre animal de compagnie.
Au choix : Cure de Jeûne ou Détox (Jeûne on boit de l’eau Détox : jus de légumes et jus de fruits) Vous pouvez passer de l’un à l’autre à votre guise.
Ce qui est compris :
  •  Piscine, Sauna, Hammam
  •  Lampe WaiQi (permet de faire circuler l’énergie)
  •  Lunette de méditation Kaisina (apaiser le mental)
  • Bol d’air Jacquier (facilite la respiration)
  • Table d’inversion (soulage les douleurs vertébrales)
  • Vélo elliptique (pour ceux qui veulent se dépenser)
  • Champs Magnétiques Pulsés (harmonise la fréquence de vos cellules, différents programmes vont viser le soulagement articulaire, inflammation digestive, maux de tête etc..)
  • Tapis de fleur (pour faire votre propre réflexologie plantaire)
  • L’eau servie est filtrée par le système Plôcher et le système Kangen.
  • Vous recevrez aussi 3 massages ayurvédiques d’une valeur de 90 € chacun lors de la cure d’une semaine.
Ce qui est en option :
  •  Une coupe de cheveux énergétique
  • Consultation avec Sanjuana notre chamane attitrée
  • Des massages ayurvédiques en plus